Rechercher dans ce blog

Affichage des articles dont le libellé est Belles pensées. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Belles pensées. Afficher tous les articles

Les plus belles choses de la vie


Les plus belles choses de la vie
sont les gens que tu aimes
les endroits que tu as visités
et les souvenirs que tu as récoltés
sur le chemin.



LA PAGE DE LA SAGESSE http://lapagedelasagesse.blogspot.com

Vis tes espoirs au lieu de vivre tes doutes


Aujourd'hui, je choisis de vivre dans la lumière
de mes espoirs.
plutôt que dans l'ombre de mes doutes.

Ray Davis 


LA PAGE DE LA SAGESSE http://lapagedelasagesse.blogspot.com

Les larmes lavent le coeur et l'âme.




La tristesse est une émotion qui a beaucoup à nous apprendre.

Les larmes sont une sorte d'oiseaux qui habitent dans nos coeurs.

Quelquefois, elles apparaissent en bande:
Souvent, ce n'est qu'une seule qui prend son envolée pour se poser sur le bord d'une paupière.

En s'envolant loin de nous, ces oiseaux-larmes entraînent avec eux, comme des pierres sous leurs ailes, notre douleur qui rend le coeur si lourd à porter.

Mais pour se rendre jusqu'aux yeux, d'où ils s'échappent, ils doivent lutter contre les vents de l'indifférence et de l'orgueil.

Ceux-là qui, quelquefois attrapent les oiseaux-larmes dans un grand filet, et les gardent prisonniers en une boule au centre de la gorge.

Ne capturez jamais d'oiseaux-larmes, ce sont des messagers du monde de notre coeur.
Ils ont quelque chose à dire, à montrer aux autres.

Les oiseaux-larmes chantent la beauté de notre être.

Lorsqu'une larme jaillit des yeux d'un être pour se laisser glisser sur la joue, cueillez-la d'un baiser.

Elle donnera à vos lèvres des paroles d'amour.

Auteur inconnu et fort doué, à qui vont tous mes compliments pour avoir si bien expliqué le rôle bienfaisant et libérateur des larmes versées.

"Les oiseaux larmes" est tiré du livre Petites douceurs pour le cœur - tome I de Nicole CHAREST.




Un bienfait n'est jamais perdu !



Jolie et émouvante histoire. Trop rare de nos jours..Un bienfait n'est jamais perdu, les mains ouvertes attrapent toujours quelque chose.

Bryan roulait sur une route quasi déserte lorsqu'il vit une Mercedes en panne sur le côté de la route. Malgré la faible lumière du jour, il aperçut la conductrice, une vieille dame qui avait l'air complètement affolée..

Il s'arrêta devant la Mercedes, sortit de sa vieille Pontiac et se dirigea vers la pauvre désespérée.
Malgré le sourire qui se dessinait sur son visage, il sentit combien elle était effrayée.
Depuis le temps qu'elle attendait, personne ne s'était arrêté . Est- ce que ce jeune homme allait lui faire du mal?
Il pouvait voir qu'elle était effrayée, debout dans le froid, près de sa voiture. Elle grelottait, la peur tout autant que le froid lui donnaient la chair de poule . Bryan perçut sa peur.

Je vais vous aider Madame, dit-il, allez-vous asseoir dans la voiture où il fait un peu plus chaud.... Mon nom est Bryan Anderson.

Il constata qu'elle avait une crevaison; mais en raison de son âge avancé, elle ne pouvait rien faire toute seule..

Bryan s'accroupit, regarda sous la voiture pour voir comment placer le cric, frotta ses mains pour se réchauffer les doigts et se mit au travail.. Elle vit qu'en remplaçant le pneu, il s'était sali et blessé à une main.

Pendant qu' il resserrait les écrous, elle abaissa sa vitre et commença à lui adresser la parole.

Elle lui expliqua qu'elle était de St Louis et était juste de passage. Elle ne pouvait pas assez le remercier pour son aide.

Bryan souriait en refermant le coffre. La dame lui demanda combien elle lui devait. Elle lui dit que son prix n'avait pas d'importance tellement elle avait eu peur, s'étant imaginée des choses affreuses auxquelles elle avait été exposée s'il ne s'était pas arrêté.

Bryan lui répondit qu'il n'avait pas à être payé. Ceci n'était pas un travail pour lui. Il n'avait fait qu' aider quelqu'un dans le besoin. Dieu seul savait combien de fois des gens l'avaient aidé dans le passé. Il menait son existence de cette manière et il ne lui venait pas à l' esprit d'agir autrement. Il lui dit que si elle voulait vraiment le payer de retour, la prochaine fois qu'elle verrait quelqu'un dans le besoin, elle devrait donner à cette personne l'assistance nécessaire; et il conclut, ' Souvenez-vous de moi'

Il attendit qu'elle démarrât son véhicule pour s'en aller. C'était une belle journée froide, la vie n'était pas facile pour lui en ce moment , mais il se sentait bien en prenant le chemin de la maison.
A quelques kilomètres de là, la vieille dame trouva un restaurant.. Elle y entra pour se réchauffer et prendre une bouchée avant de continuer sa route..

C'était un restaurant modeste devant lequel se trouvaient deux vieilles pompes à essence.
La serveuse l'accueillit et lui offrit une serviette propre pour assécher ses cheveux mouillés.

Elle avait un gentil sourire malgré le fait qu'elle était debout toute la journée. La vieille dame remarqua que la serveuse était enceinte d'environ huit mois mais que ni l'effort ni le travail ne lui enlevaient sa bonne humeur..

La vieille se demanda comment une personne avec si peu pouvait être si généreuse envers une étrangère.

Aussitôt, elle se souvint de Bryan. Quand elle finit son repas, elle paya avec un billet de 100$ . La serveuse alla vite chercher la monnaie. Mais la dame se faufila dehors, quittant avant que la serveuse ne soit de retour. Lorsque la serveuse revint, elle se demanda où la cliente pouvait bien se trouver.

Elle remarqua alors une note sur la serviette de table.
Des larmes coulèrent de ses yeux quand elle lut ce que la vieille lui avait écrit :
« Vous ne me devez rien.... Je suis aussi passée par là ! Quelqu'un m'a aidée à m'en sortir comme je le fais pour vous. Si vous voulez réellement me payer de retour, voici ce qu'il faut faire : ne permettez pas à cette chaîne d'amour de prendre fin avec vous..»

Et sous la serviette de table, il y avait quatre autres billets de 100 $. Hé bien ! Même s' il y avait des tables à nettoyer, des boîtes de sucre à remplir , la serveuse décida de le faire un autre jour... Elle rentra chez elle, et en se mettant au lit , elle pensa à l'argent et à ce que la vieille lui avait écrit.

Comment la dame aurait-elle pu savoir qu' elle et son mari en avaient besoin ? Avec un bébé le mois suivant, cela s'annonçait très dur. Elle savait combien son mari était inquiet et en se glissant près de lui, elle lui donna un doux baiser et chuchota doucement à son oreille : « Tout ira bien. Je t 'aime, Bryan Anderson. »

Il y a un vieux dicton qui dit «UN BIENFAIT N'EST JAMAIS PERDU», les mains ouvertes finissent par attraper quelque chose.

LA PAGE DE LA SAGESSE http://lapagedelasagesse.blogspot.com

Partage ton coeur et tes mains.




Toi qui as des mains, tends-les.

Toi qui as un cœur, partage-le.

Toi qui es couché, relève-toi.

Toi qui es seul(e), rejoins les autres.

Toi qui es fatigué, repose-toi.

Toi qui pleures, reprends courage.



Toi qui es écrasé, crie-le.

Toi qui es exclu(e), refuse-le.

Toi qui es balayé par le vent des hommes, accroche-toi.

Toi qui es perdu au milieu d'une guerre, donne ton amour.

Toi qui as besoin d'amitié, propose-la.

Toi qui fermes les yeux, ouvre-les.



Toi qui ne fais que subir, bats-toi.

Toi qui es replié(e) sur toi, avance au large.

Toi qui es anéanti, reprends vie.

Toi qui n'en peux plus, acceptes un sourire.

Toi qui as de la force, mets-la à disposition.

Vous qui êtes accablés, redressez-vous.

Vous qui recherchez l'espérance, ne désespérez pas.

Vous qui êtes paralysés par la peur, avancez!

Vous qui n'êtes pas écoutés, hurlez!!

Vous qui êtes enchaînés, déchaînez-vous!!!



Auteur inconnu.


LA PAGE DE LA SAGESSE http://lapagedelasagesse.blogspot.com

La vie est une chance



"La vie est une chance, saisis -la

la vie est un cadeau, accepte-le


la vie est une béatitude, savoure-la


la vie est une beauté admire-la


la vie est un devoir, accomplis-le


la vie est un rêve, fais-en une réalité


la vie est un défi, relève-le


la vie est un jeu, joue - le


la vie est précieuse, prends-en soin


la vie, est une richesse, conserve-la


la vie est un amour, jouis-en


la vie est un mystère, perce-le


la vie est une promesse, respecte-la


la vie est tristesse, surmonte-la


la vie est un combat, dispute-le


la vie est une tragédie, prends-la à bras-le corps


la vie est une aventure, tente la


la vie est un bonheur, mérite-le


la vie est la vie, défends-la !



Paroles de Krishna extraites de la Bhagavad-Gîtâ
du Mahâbhârata adaptées et augmentées par Mère Teresa

LA PAGE DE LA SAGESSE http://lapagedelasagesse.blogspot.com

Nier la réalité ne la fait pas disparaître


"Il est presque toujours préférable de regarder 
en face les réalités qui nous menacent 
plutôt que de rester dans l'ignorance. 

Fermer les yeux sur la réalité n'a jamais diminué 
les périls qu'elle représente 
et il ne fait aucun doute que nos chances de surmonter l'épreuve 
augmentent quand nous nous forçons à regarder les choses sans ciller." 


Harry G. Frankfurt

LA PAGE DE LA SAGESSE http://lapagedelasagesse.blogspot.com

On peut tous changer le monde !


On pense toujours que les autres devraient faire quelque chose pour changer le monde...L'Etat, le Gouvernement, la société, etc....
Mais chacun de nous a l'occasion et le privilège d'apporter sa contribution en créant un monde qui soit bon pour tous.
En commençant déjà autour de nous !
Voilà qui demandera:
du COURAGE
de l' AUDACE
de la COMPASSION
de l'IMAGINATION
MAIS SURTOUT : DU COEUR !

Chaque acte accompli est le début d'une transformation de la qualité de vie sur notre terre.

Vous avez LE POUVOIR de donner le COUP D'ENVOI, 
dont l'écho se répandra tout autour de vous, et du monde.

Si ce n'est pas VOUS qui commencez, alors QUI?

Si ce n'est pas MAINTENANT, alors QUAND?

Si ce n'est pas ICI, alors OÙ?


d'après Ken Keyes


Une réflexion ? une anecdote ? un avis ? n'hésitez pas à partager ou lancer un débat en écrivant un commentaire ci-dessous, même si vous n'avez pas de blog. Je vous réponds, d'autres vous répondent...Ce blog est un lieu d'échange et de partage, tout le monde y est bienvenu.

LA PAGE DE LA SAGESSE http://lapagedelasagesse.blogspot.com

Le souvenir du bonheur


"Vous avez tous vécu quelques moments de joie, de bonheur…
Alors, recherchez ces moments."

Même s’il n’y en a eu que trois ou quatre dans votre existence, ou seulement un, revenez-y souvent, rappelez-vous le lieu, les circonstances, les personnes, concentrez-vous pour retrouver les mêmes pensées, les mêmes sentiments, les mêmes sensations.

Peu à peu, vous aurez l’impression de vivre à nouveau ces états avec la même intensité que s’ils vous étaient donnés, là, maintenant, réellement.

L’essentiel n’est jamais dans ce qui vous vient de l’extérieur, mais dans ce que vous ressentez intérieurement.

Recherchez donc tous les moments où vous avez compris, senti la beauté, le sens de la vie.
Que tous ces moments soient à votre disposition pour le jour où vous en aurez besoin.
Vous avez là encore une méthode de travail.

Et faites même en sorte que parmi ces souvenirs vous puissiez avoir le choix, parce que, suivant les circonstances, de la même façon qu’une musique est plus appropriée qu’une autre, tel souvenir vous aidera et vous apportera plus de choses qu’un autre."

Omraam Michaël Aïvanhov

LA PAGE DE LA SAGESSE http://lapagedelasagesse.blogspot.com

Paroles pour le coeur, de Placide Gaboury



On ne détruit pas les ténèbres en luttant contre elles,
Mais en allumant la lumière.

On ne détruit pas le mal en luttant contre lui
Mais en se tournant vers le bien.

On ne détruit pas la haine ou la peur en s'acharnant contre elles
Mais en laissant monter en nous la tendresse, l'amour.

C'est en allant vers l'est
Que l'on s’éloigne de l'ouest.

C'est en allant vers plus de vie
Qu'on dépasse la mort.

C'est en allant vers ce qui dure
Qu'on se libère de ce qui est éphémère.


Placide Gaboury, Paroles pour le coeur
Combattre le mal par le bien, par son contraire.


LA PAGE DE LA SAGESSE http://lapagedelasagesse.blogspot.com

Les treize commandements pour vivre heureux



Les 13 commandements de la vie et du bonheur :

Le plus grand handicap, c'est la peur.
Le plus beau jour, c'est aujourd'hui.

La chose la plus facile, c'est de se tromper.
La plus grande erreur, c'est d'abandonner.

Le plus grand défaut, c'est l'égoïsme.
La plus grande distraction, c'est le travail.

La pire faillite, c'est le découragement.
Les meilleurs professeurs, ce sont les enfants.

Le plus grand besoin, c'est le bon sens.
Le sentiment le plus bas, c'est la jalousie.

Le plus beau présent, c'est le pardon.
La plus grande connaissance, c'est celle de soi.

La plus belle chose au monde,
C'est l'Amour

Auteur inconnu


LA PAGE DE LA SAGESSE http://lapagedelasagesse.blogspot.com

Pour trouver la paix intérieure


Lorsqu’il arrive que tout en toi chahute,
souviens-toi qu’en mer,
le fond n’est pas secoué par les vagues.

Elles ne sont que passagères, 
et seulement en surface.

Tente d’accéder, en toi, à ce lieu où la paix
est toujours de rigueur,
où rien ne vient perturber
le silence de ta joie intérieure.


Père André-Marie



Autres textes du Père André Marie pour réfléchir, avancer et travailler sur soi, ici dans la catégorie CITATIONS DU PERE ANDRE MARIE

Pour vous abonner aux textes et citations du blog LA PAGE DE LA SAGESSE, inscrivez-vous en haut à droite, c'est gratuit ! Merci de votre fidélité !
Josette



LA PAGE DE LA SAGESSE http://lapagedelasagesse.blogspot.com

A la fin, je gagnerai !


Je fais le maximum pour être une bonne personne, pour rester fidèle à moi-même, à mes principes et à mes convictions.
Et même si ce monde s'efforce jour après jour de me faire être comme n'importe qui,
je sais qu'à la fin, je gagnerai !


LA PAGE DE LA SAGESSE http://lapagedelasagesse.blogspot.com

Pour apprendre la patience et le lâcher-prise



Attendre, toujours attendre....

Un appel qui ne vient pas,
Une personne qui ne revient plus.

Une lettre qu’on ne reçoit pas,
Un enfant qu’on ne voit plus.

Une jeunesse qui n’est plus là,
Un amour qui semble perdu.

Tu t’attardes à faire revivre
Ce passé qui demande à mourir.

Et tu perds ton temps à retenir
Une illusion qui te fait souffrir .

Arrête de t’enfuir dans tes souvenirs
Et de faire vieillir ton avenir.

Il est temps de te ressaisir,
Et à nouveau,
tu te dois de revivre.

Laisse au présent la chance de te séduire,
Et au futur le bonheur de t’épanouir.

Tout ce que la vie a de beau, elle va te l’offrir.I
Il suffit de lui sourire et de t’ouvrir.

Le chemin pour y parvenir
Est de lâcher prise, ne plus retenir..

Laisser aller, afin de grandir.
Et à nouveau tout accueillir.

Richard Migneault



LA PAGE DE LA SAGESSE http://lapagedelasagesse.blogspot.com

Le silence vaut mieux que des paroles futiles


"Savoir bien se taire est plus difficile que savoir bien parler". 

Tout le monde a peur du silence car il met toujours mal à l’aise.

Soit parce que l’on croit que l'on n’existe plus lorsque l’on se tait, soit parce que l’on ressent une gêne vis-à-vis des autres.

Allez au-delà de ces sensations en ne prenant la parole que lorsque l’on vous sollicite.
C'est dans le silence que vous pouvez recevoir et intégrer la connaissance. C'est dans le silence que jaillissent les grandes idées, les traits de génie..

Comme en musique, c'est dans le silence que vous donnerez l’émotion, l'intensité, l’impalpable. 

Alors adoptez-le sans scrupules...
Josette Sauthier

LA PAGE DE LA SAGESSE
http://lapagedelasagesse.blogspot.com

la vie est un combat contre les obstacles (Martin Gray)


La vie toujours bascule entre l'ombre et la clarté,
l'espoir et le désespoir,
la tourmente et la paix.

Toujours la vie est à reconquérir.
Ceux qui croient avoir atteint le dernier obstacle se trompent;
il y a toujours au autre obstacle, un autre combat.


Quand cesse le combat, quand devant soi s'étend une plaine vide,
sans muraille dressée qu'il faut passer,
alors c'est le temps de la mort.

Naître c'est déjà se battre, souffrir,
être arraché à la douceur passive et tiède du sein.

Il faut accepter la souffrance et la bataille.
Elles sont la vie !

La vie c'est d'abord un projet, des projets qu'il faut se donner.
Ce qui compte, c'est ce qui s'inscrit dans le monde réel.

C'est réel dans la vie celui qui agit.
Il faut se donner des projets qui vous grandissent.

Des projets qui tendent la vie vers le haut.
Des projets généreux qui font la vie généreuse, 
et qui permettent à la vie de l'homme de se déployer.

De s'élever !

On ne construit pas contre quelqu'un ou quelque chose
mais POUR !



Martin Gray ( Le livre de la Vie)


LA PAGE DE LA SAGESSE http://lapagedelasagesse.blogspot.com

On se souviendra de vous.



Si vous gagnez beaucoup d'argent, on se souviendra de votre fortune.
Si vous êtes célèbre, on fera une statue à votre effigie.

Mais si vous avez fait le bonheur des autres, on se souviendra de VOUS car
vous vivrez toujours dans le coeur de ceux que vous avez
aidés et encouragés.


LA PAGE DE LA SAGESSE
http://lapagedelasagesse.blogspot.com

Poème émouvant contre le racisme



Vous pouvez me rabaisser aux yeux de l'histoire
Avec vos mensonges tordus et amers,
Vous pouvez me traîner dans la boue
Mais comme la poussière, je me soulèverai !

Est-ce que mon bonheur vous dérange ?
Pourquoi vous assombrir tant, parce que je ris,
Comme si j'avais trouvé un puits de pétrole
Au beau milieu de mon salon ?

Vous pouvez bien me fusiller avec vos mots
Me lacérer avec vos yeux
Je me soulèverai
Je me soulèverai !

M'extirpant des taudis honteux de l'histoire,
Hors d'un passé enraciné dans la douleur,
Je me soulèverai
Je me soulèverai !

Vous voudriez me voir brisé,
Tête inclinée, les yeux baissés,
Epaules tombantes comme des larmes,
Affaibli par des pleurs déchirants,
Est-ce que mon assurance vous dérange ?

Cela vous est-il pénible de me voir marcher
Comme si j'avais trouvé une mine de diamants
Au beau milieu de mon jardin ?

Vous pouvez bien me fusiller avec vos mots,
Me lacérer avec vos yeux,
Je me soulèverai
Je me soulèverai !

Maya Angelou



Pour vous abonner aux textes et citations du blog LA PAGE DE LA SAGESSE, inscrivez-vous en haut à droite, c'est gratuit ! Merci de votre fidélité !
Josette


Maya ANGELOU, militante de toujours, qui a côtoyé Martin Luther King, pour les droits des afro-américains. 
"Il a fallu lutter pour cela, c'est certain. Parce qu'on ne nous a jamais dit que nous étions les bienvenus."
Maya ANGELOU

"Maya Angelou est un écrivain américain fantastique. C'est aussi une merveilleuse chanteuse, une poétesse...
Elle a écrit des romans et des recueils de poèmes durant le milieu des années cinquante.
Elle a été choisie pour écrire et réciter un poème lors de l'inauguration du Président Clinton.


LA PAGE DE LA SAGESSE http://lapagedelasagesse.blogspot.com

Les 15 clés de l'Amitié (suite)



Suite de l'article précédent : Les 15 clés de l'amitié


8. Être là en cas de coup dur : C'est la première chose que nous attendons de nos amis. Une rupture, un deuil, une maladie ou un licenciement, on est là, c'est naturel, spontané automatique, c'est là que le mot AMITIE prend tout son sens. Etre présent, soutenir, montrer son affection.

9. Accepter vos amis tels qu'ils sont, surtout dans leurs différences : Nos amis n'ont pas besoin d'être comme nous. Les différence sont source d'enrichissement. Nous avons tous nos défauts ; c'est aussi ce qui fait notre charme. Inutile de demander aux autres de changer... Les choses sont tellement plus simples quand on peut rester soi-même sans crainte d'être critiqué.

10. Accepter l'opinion de l'autre et sa façon d'agir : C'est ce qui fait tout l'intérêt d'une relation. On n'est pas d'accord sur tout, et alors ? L'autre a peut-être une façon de voir les choses ou de penser la vie qui peut enrichir notre propre jugement et ouvrir notre horizon.

11. Ne pas juger : L'autre a fait une erreur ou s'est comporté d'une façon qui nous déplaît ? Inutile de le critiquer. Il vaut mieux essayer de comprendre. Ce qui n'empêche pas la franchise : "voilà ce que je pense, mais tu fais ce que tu veux". Et l'accepter.

12. Se donner du temps : A force de multiplier les sorties et les activités, on risque de perdre de vue l'essentiel. Parfois, il peut être plus agréable d'en faire un peu moins et d'organiser de vraies occasions de partage avec les gens que l'on aime.

13. Cultiver la relation : Les repas entre amis, les sorties, les promenades, toutes les occasions sont bonnes pour vivre des situations chaleureuses et complices.

14. Partager ce que l'on aime : Un livre, un disque, un film, une balade à pied, la visite d'un musée... l'amitié a besoin de ces "carburants" pour vivre et se développer. C'est aussi en faisant ensemble que l'on apprend à s'apprécier mutuellement et qu'on cimente une relation d'amitié.

15. Etre attentionné, sans étouffer : Un petit bonjour, une carte postale, un cadeau... sont autant de façons de dire : "Je pense à toi". Avec de petites attentions, on entretient l'amitié.

Si chacun de vos amis met en pratique ces 15 clés de l'amitié, nul doute que votre relation amicale aura toutes les chances de grandir et de prospérer tout le long de votre vie ! Je vous le souhaite !
Pour vous abonner aux textes et citations du blog LA PAGE DE LA SAGESSE, inscrivez-vous en haut à droite, c'est gratuit ! Merci de votre fidélité !
Josette




LA PAGE DE LA SAGESSE http://lapagedelasagesse.blogspot.com

Les 15 clés de l'amitié


Quelles sont les règles pour réussir une amitié ? Voici les 15 clés de la réussite d'une relation entre amis :

1. Faire le premier pas lorsqu'on est brouillés ou lorsqu'un personne nous semble sympathique  : après tout, qu'est-ce que l'on risque ? Un coup de fil, une invitation à déjeuner, une proposition de sortie sont peut-être le début d'une nouvelle amitié ou une belle occasion de dissiper un malentendu et se réconcilier.

2. Freiner ses attentes : on ne peut attendre de l'autre qu'il nous apporte tout ce dont nous avons besoin. Nous partageons des choses différentes avec chacun. Une amie pour se confier, d'autres pour faire du sport ou qui font partie de la même société, des collègues pour manger à midi, une autre amie qui partage notre passion, etc..  Des amis à qui on confie des épisodes de sa vie et qui vibrent parce qu'ils ont aussi passé par là, qui comprennent, qui nous font part de leur expérience et qui nous conseillent. Ceux avec qui on peut parler divorce... ou de la mort des parents....

3. Respecter la liberté ou l'indépendance de nos amis : Il ou elle n'est pas disponible ? Ce n'est pas si grave. Nous pouvons inviter une autre personne ou modifier nos projets.

4. Se rappeler que l'amitié est gratuite :  un service rendu doit être librement donné, sans attente de retour, on ne comptabilise pas, en amitié. Cependant, si vous constatez que c'est toujours vous qui donnez, au bout d'un moment, il faudra revoir la notion d'amitié avec cette personne. Est-elle vraiment une amie ou juste une opportuniste ?

5. Savoir écouter sans juger ni conseiller : Combien d'occasions ratées pour n'avoir pas su écouter au bon moment ? Les amis sont d'abord ceux qui savent se taire et être disponibles quand on en a besoin.


6. Respecter le secret : la discrétion est de mise, en amitié. Combien d'amitiés brisées parce qu'un secret a été trahi malgré une promesse ? Votre amie se confie en toute confiance. Une confidence, un détail de la vie privée... Savoir garder le silence est la preuve que cette confiance est méritée.

7. Être disponible et tolérante et revoir ses priorités, si besoin  :  une amie désespérée, dans le pétrin  à l'heure du rendez-vous chez le coiffeur, un coup de téléphone au milieu de la nuit, une sortie qui lui tient à coeur ? On peut toujours s'arranger. A trop vouloir imposer ses propres désirs, on finit par décourager l'ami. Mais là aussi, sans trop comptabiliser, veiller à ce qu'il y ait une réciprocité, sinon on devient frustré.

à suivre, les 8 autres clés d'une amitié réussie : Les 15 clés de l'amitié (suite)
Pour vous abonner aux textes et citations du blog LA PAGE DE LA SAGESSE, inscrivez-vous en haut à droite, c'est gratuit ! Merci de votre fidélité !
Josette

LA PAGE DE LA SAGESSE http://lapagedelasagesse.blogspot.com